TRAIN

Coproduction Japon-Québec - Kio company et Théâtre Incliné

Chapeau melon et long manteau, Kenji prend le train pour porter un bol de neige à sa sœur mourante. Marie s’envole vers le Japon pour réaliser une promesse faite à son fils. Une rencontre, un voyage dans la mémoire de l’autre comme un miroir de sa propre quête. Un univers peuplé de personnages étranges et de paysages imaginés, inspirés des nombreuses « esquisses de l’imaginaire » de Kenji Miyazawa.

 

Ce spectacle poétique se présente comme un théâtre d’images. Quelques pages de texte en français et en japonais ponctuent le rythme et donnent voix au petit Haku qui raconte l’histoire comme des haïkus en donnant les clefs ou en ouvrant des portes sur l’imaginaire proposé.
La forme allie comédiens, marionnettes, théâtre d’ombres et musique sur scène (instruments traditionnels japonais, harpe et voix).

Comme des haïkus visuels, TRAIN, la promesse de Miyazawa, est parsemé d’impressions instantanées du réel, vus à travers les yeux du personnage de Marie transformée par le contact du Japon et la rencontre de Miyazawa dans un train pour Hanamaki.

« La fraîcheur de l’instantané : le charme d’un haïku vient de sa simplicité. Car en quelques mots prononcés dans une même respiration, voilà une porte qui s’ouvre, un ciel qui s’élargit, l’esprit qui s’apaise, un rire ou une émotion qui jaillit. »

Cette citation de l’éditeur Marie-Anne Jost à propos des haïkus exprime bien précisément ce que les artistes du Théâtre Incliné explorent au contact des créateurs de la Kio Company. Kenji Miyasawa était un homme fortement inspiré par le mélange des cultures occidentales et orientales. Cette passion est également celle du Théâtre Incliné depuis plusieurs années. Aussi, cette création est également l’histoire d’une aventure entre le Théâtre Incliné et la compagnie japonaise KIO. Au-delà du spectacle, TRAIN, la promesse de Miyazawa rendra compte de cette découverte mutuelle de deux cultures.

Scénario : José Babin
Mise en scène : José Babin en collaboration avec Kohey Nakadachi
Avec : Nobuya Shimamoto, José Babin,
Noriyuki Yasuda, Yuki Isami et Alain Lavallée
Musiciens : Yuki Isami : koto et flûte traditionelle japonaise
Noriyuki Yasuda : taikos, flûte et instruments traditionnels japonais
Ayano Nishikawa : violoncelle (bande sonore)
Assistance à la mise en scène : Nadine Walsh
Régie : Julie Brosseau-Doré et Guillaume Bloch
Concepteur des décors et costumes : Yuko Nishida
Concepteur lumières et ombres : Alain Lavallée
Assistante aux éclairages : Chika Fuseya
Marionnettes : Alain Lavallée et José Babin
Musique : Fumiko Hayashi, Kohey Nakadachi,
Noriyuki Yasuda (Sousakugeinoudan Kurobyoshi)

Vidéo : Gamon Nyoze et Yann Becker
Réalisation des décors, costumes et accessoires (Japon) :
Shirako Shinjyu, Yuko Minami, Koneko Kokonoe
Patine du décor (Japon) : Yann Becker
Réalisation des décors (Québec) : Jean-René Trudel
Peinture des décors (Québec) : Jacinthe Duchesneau
Administration : Georgine Vaillant
Graphistes : Alain Lavallée
Photos©Yann Becker

Kenji Miyazawa est l’auteur de certains des poèmes les plus célèbres de la littérature japonaise moderne. La gloire lui a toutefois échappé de son vivant, l’universalité de son œuvre n’étant reconnue qu’après sa disparition. Il écrivait dans la région d’Iwate, dans une sorte de « zone frontière »… Inspirés de ce lieu, nous posons notre regard sur une étape de sa vie. De son œuvre, nous choisissons le poème « Morning of the last farewell », dédié à sa sœur et quelques unes de ses nouvelles les plus célèbres : « Le Train de la voie lactée » et « Gauche le violoncelliste ». Puis nous ajoutons le regard d’une québécoise qui emprunte ce train de tous les possibles.

Espace pro

Tout public + 8 ans
Jauge : 400 spectateurs
Création du spectacle :
Tactan Festival Osaka – Japon Août 2009
Festival Casteliers Montréal – Canada Mars 2010
Maison des arts de Laval – Canada Mars 2010

Partenaires :
Conseil des arts du Canada
Fonds Canada-Japon
Conseil des arts et des lettres du Québec
Ville de Laval

Informations techniques :
Aire de jeu : 6m. x 9m. x 4m.50 hauteur
Équipements d’éclairage et de son requis
Équipe en tournée : 8 personnes