Seuils (en création)

Théâtre Incliné et Danse K par K

PREMIÈRE PRÉVUE EN 2023

Nous travaillons à partir du thème des seuils.
Les seuils liés à l’intime – les passages, le déséquilibre, la peur d’avancer – en écho avec ceux liés au collectif.
Le seuil c’est aussi le choc qui mène à une prise de conscience, cet espace entre deux états, l’instant qui précède un changement.

Recherche :
En 2020-21, pour développer doucement un nouveau spectacle,
José Babin a entamé une recherche qui interroge les modes d’écritures et l’interdisciplinarité entre la danse et la marionnette.

Comment une autrice « de mots » peut-elle écrire pour une œuvre visuelle?

En quoi une chorégraphe qui travaille avec des danseurs écrit-elle différemment de moi, qui travaille avec la marionnette et les acteurs?

Comment peut-on croiser nos disciplines pour créer une œuvre ouverte qui laisse le spectateur assembler les morceaux. Une œuvre poétique qui ferait appel aux sens, tout en portant une dramaturgie forte?

L’équipe de recherche est composée d’artistes aux démarches fortes et multiples :
Écriture scénique et direction de la recherche : José Babin.
Écriture chorégraphique : Karine Ledoyen (Danse K par K)
Écriture des mots : Marie-Louise Bibish-Mumbu, Julie Vincent et Marie-Hélène Larose-Truchon
Danseurs : Patrick Lamothe et Elinor Fueter
Marionnettiste-plasticienne : Julie Desrosiers.
Direction technique: Alain Lavallée
Conseillère dramaturgique : Josianne Dulong-Savignac

Résidences de création: Maison des arts de Laval

Spectacle à venir :
Nous travaillons avec des danseurs et des marionnettistes, croisant l’essence du vivant et de l’inanimé. Il est question de gens, qui observent d’autres gens. Il est question d’un temps en mutation. De gens au seuil du changement.

Créer un chemin vers le spectacle :
En attendant de créer le spectacle sur une scène, nous allons offrir au public des morceaux, des « BULLES » de ce que nous découvrons à travers la recherche et l’écriture. Un « chemin » parsemé d’œuvres autonomes mais issues du même matériau de création. Comme si le tout espéré était un recueil qu’on pourrait lire un poème à la fois. La première idée de bulle est une installation inspirée du texte de Marie-Hélène Larose-Truchon et qui contient les vestiges des mouvements du corps des danseurs et de la marionnettiste que nous avons explorés.

Voir INSTALLATIONS LES BULLES

[ssba]